PREMIERS SECOURS...                                   ET ARTS MARTIAUX

 

LA PRATIQUE DES KUATSU

 

 

 

Je pratique les Arts martiaux depuis près de 40 ans, avec à mon grand regret plus ou moins d’assiduité ces dernières années, compte tenu de mon métier aux horaires décalés et de mes activités extraprofessionnelles.

Après un long chemin sur la Voie de la souplesse, le JUDO, puis de l’ATEMI JU-JITSU, je me suis essayé à plusieurs disciplines dont le TONFA, le TAÏ JITSU et l’AÏKIDO, pour revenir au KARATEDO, l’Art de la main vide, que j’ai découvert en 1995 aux côtés d'un grand homme du Karaté français : Giovanni TRAMONTINI, Champion du monde (México 1990), actuel Directeur technique national adjoint et Professeur 7ème dan (cf. photo, infra).

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent des Arts martiaux, probablement en raison du détournement qui en est fait dans les films ou séries télévisées, l’esprit qui doit animer celui qui les pratique avec sincérité ne saurait être empreint d’agressivité, mais au contraire de bienveillance à l'égard de ses prochains, et de respect, même à l'égard de ceux qui auraient de mauvaises intentions.

Si cela ne va pas jusqu’à tendre l'autre joue après avoir été giflé (Dieu me pardonne !), le respect d’autrui (mais aussi de la loi...), implique une riposte mesurée, contrôlée et strictement proportionnée à l’agression.

Le respect de l’autre est une règle de base, qu’on retrouve tout au long de sa pratique martiale.

 

En compétition le karatéka n’a pas d’ennemi, mais des adversaires.

Un combat commence et se termine par un salut.

Un kata (combat réel contre des adversaires imaginaires) commence toujours par une technique de défense, jamais par une attaque… tout un symbole !

Mais avec l’expérience du terrain, j’ai compris combien les techniques défensives, pour légales qu’elles puissent être lorsqu’elles sont légitimes (art. 122-5 du code pénal), n’en restent pas moins violentes, et susceptibles de blesser gravement l’adversaire : une projection dans la rue n’est une projection sur un tatami. Une clé de bras, de jambe, un étranglement, une frappe ou même une technique de contrôle pour parer un coup peuvent occasionner de sérieuses blessures.

C’est donc naturellement que je me suis mis en quête d’apprendre à réparer ou soulager celles-ci, à sauver des vies puis, convaincu de l’efficacité de ces techniques, à les enseigner à mon tour au plus grand nombre.

Alors bien sûr lorsque Zekeriya BOR, Professeur 5ème dan au  Samouraï Karaté Club de Terrasson, m’a proposé d’organiser ce stage d’initiation, je ne pouvais qu'accepter avec bonheur.

Et je sais déjà que ça n’est que le début d’une longue série…

Merci à toutes et à tous pour cette belle journée !

Vous pouvez découvrir le déroulé photographique de cette initiation aux gestes de premiers secours en cliquant sur les boutons situés en bas à droite : pour une lecture en plein écran (idéale), et photo par photo pour prendre le temps de lire tranquillement les commentaires y associés.

Bonne lecture, et n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires en utilisant la messagerie prévue à cet effet en bas de page.

Amicalement vôtre.

RB

 

 

 

 

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

Pour déposer un message à l'auteur, c'est ici !

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

NOMBRE DE VISITEURS

 

 

 

 

 

Cliquez pour accéder aux infos...

 

 

 

 

AVIS AUX LECTEURS

 

 Le secourisme évolue au gré des réformes et des recommandations nationales du ministère de l'Intérieur, européennes (ERC) et internationales (ILCOR), tant pour simplifier son apprentissage au plus grand nombre, que pour améliorer la technique et son efficacité pour les victimes jusqu'à leur prise en charge par les équipes de secours spécialisées.

 

Les dernières recommandations relatives à l'unité d'enseignement "Prévention et Secours Civiques de niveau 1" (PSC1) et des données techniques et conduites à tenir en Sauvetage Secourisme du Travail(dans sa version V2.01.2017), sont applicables depuis le 1er février 2017.



Les sujets à jour des dernières recommandations sont indiquées par la mentions : "CONFORME AUX RECOMMANDATIONS OFFICIELLES 2017".

  

RB 

 

Nombreux sont les organismes, publics, associatifs ou privés chargés d’assurer votre protection au quotidien.

 

Professionnels, volontaires ou bénévoles, tous ont en commun de consacrer une partie de leur vie à sauver celle d’autrui.

 

Ne sont évoqués ici que les acteurs de la prévention, de la formation et de l'intervention pré-hospitalière, même s'il va de soi que la "chaîne des secours" comprend aussi l'ensemble du personnel hospitalier dans une continuité indispensable (de nombreux sites spécialisés évoquent les professions y afférentes). 

 

 

En cliquant sur les logos ci-dessous, vous accèderez à un film vous permettant de découvrir une partie des nombreuses activités propres à ces organismes ou métiers de l’urgence.

 

Pour accéder aux sites Internet de ces organismes et en connaître davantage encore, rendez-vous en page "LIENS UTILES".

 

 (Vous êtes vous-même acteur du secours à personne ? N’hésitez pas à me contacter pour proposer, le cas échéant, une vidéo vous paraissant plus représentative, ou plus actualisée de votre activité !)

 

 RB

 

 

 



Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour accéder au site...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir le vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Ici, avec des formateurs de la Croix-Rouge Française, mais de nombreux organismes agréés par l'INRS forment au SST...

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...