L'INCONSCIENCE

OU

 

LA VICTIME NE REPOND PAS

MAIS ELLE RESPIRE

 

 

PREMIERE PARTIE

CONFORME AUX RECOMMANDATIONS OFFICIELLES 2017

POUR LES FORMATIONS PSC1 ET SST

 

 

 

Lorsqu’une personne ne réagit pas lorsque je lui pose des questions et des ordres simples (Est-ce que vous m’entendez ? Ouvrez les yeux ? Serrez-moi la main ?...), c’est qu’elle est INCONSCIENTE.

 

Après avoir basculé doucement sa tête en arrière, je m’assure qu’elle respire en me penchant au-dessus de son visage…  

 

 

 

 

 

 J’approche mon oreille de son visage et, pendant 10 secondes environ, j’essaie de percevoir un bruit de respiration, de sentir son souffle sur ma joue et / ou de voir des élévations et des affaissements réguliers et constants de la cage thoracique ou abdominale. (Attention aux gasps ! voir les vidéos…)

 visage

Si la victime respire, je dois impérativement la placer sur le côté pour éviter que sa langue n’obstrue le passage de l’air en basculant au fond de la gorge (dans le coma, les muscles sont relâchés… la langue est un organe musculeux !).

 

En outre, si je la laisse sur le dos, des liquides risquent de s’accumuler dans l’arrière gorge et étouffer la victime (salive, sang, régurgitations stomacales).

 

En plaçant la victime sur le côté, et en ouvrant sa bouche, la langue bascule naturellement vers l’avant (libérant un passage d’air) et les liquides peuvent s’écouler à l’extérieur !

 

Cette position est appelée : Position Latérale de Sécurité (PLS).

 

 

 

COMMENT PLACER LA VICTIME INCONSCIENTE,

MAIS QUI RESPIRE,

EN POSITION LATERALE DE SECURITE ?

 

 

Pour répondre à cette pertinente question, je vous propose de découvrir deux déroulés photographiques commentés par votre serviteur.

 

Quoi de mieux que mes stagiaires pour se livrer à cet exercice ?

 

Un grand merci à ces derniers(ères) !

 

Dans la première série, nous reviendrons sur l'ensemble des étapes à accomplir pour aborder une personne inerte, alongée sur le sol : une approche prudente, la recherche de saignements cachés, la recherche d'un état de conscience,  puis d'une ventillation, avant de mettre en oeuvre la Position Latérale de Sécurité(PLS) proprement dite, l'examen de la victime révélant une PERSONNE INCONSCIENTE, MAIS QUI RESPIRE.

 

Dans la deuxième série de photos, les Sauveteuses ayant déjà effectué l'examen de la victime INCONSCIENTE, MAIS QUI RESPIRE, présenteront directement les points clefs de la mise en PLS.

 

 

Cliquez sur les boutons en bas à droite de l'image pour voir, agrandir et contrôler le déroulé commenté...

 

 

Cliquez sur la photo centrale pour voir le déroulé commenté...

 

 

ET SI LA VICTIME EST SUR LE VENTRE ?

 

Si la personne se trouve sur le ventre et ne répond pas quand vous lui parlez, il faut impérativement la retourner pour poursuivre votre examen à la recherche d'un état de conscience, puis s'assurer qu'elle respire.

 

Cliquez sur l'image pour accéder au déroulé commenté...

 

__________________________________________________________

 

 

PARTIE 2

 

ATTENTION, CETTE PARTIE N'EST PLUS ENSEIGNEE LORS DES FORMATIONS PSC1 ET SST DEPUIS 2017

 

 

Explication :

 

Devant l'absence de preuves scientifiques contraires évidentes quant à la nécécité de retourner la victime d'un côté spécifique dans certaines circonstances, et par souci de simplification des formations de base (PSC1 et SST), il a été décidé de ne plus préciser les points ci-après depuis janvier 2017.

 

Ces pratiques ne sont donc plus obligatoires pour les sauveteurs formés au PSC1 ou SST.

 

Le cas échéant, se conformer strictement aux recommandations qui vous seront données par le médecin du SAMU au moment de l'appel des secours.

 

RB

 

 

 

 

Chez une personne blessée, il peut vous être conseillé de retourner la victime préférentiellement du côté lésé. Ainsi par exemple, une personne ayant reçu un choc violent sur le côté droit de la cage thoracique sera-t-elle placée en décubitus latéral (PLS) du côté droit. En le tournant ainsi du côté bléssé, on évite de comprimer le poumon sain, en lui permettant de fonctionner sans être entravé par le poids du corps inerte.

 

Chez la femme enceinte, notamment dans les derniers mois de la grossesse, il peut vous être demandé de placer la victime sur le COTE GAUCHE afin d’éviter la compression de la veine cave inférieure par l’utérus gravide…

 

 

Pour faire simple, cette veine qui ramène au cœur le sang de la partie inférieure du corps, est située sur le côté droit de la colonne vertébrale. Chez un sujet inconscient, le poids du fœtus peut comprimer la veine en contrariant le retour sanguin au cœur, altérant ainsi son remplissage et le débit cardiaque… si maman souffre, bébé souffre !

 

C’est précisément pour éviter cela, qu’elle sera placée sur son flanc gauche.

 

Encore un détail, depuis la nouvelle réforme 2012, la jambe située au-dessus (après retournement), doit être placée d’équerre avec l’axe du corps : Cela permet de mieux stabiliser la position, certes, mais assure aussi une meilleure respiration en évitant d’écraser le ventre au sol… en effet, en mettant la jambe d’équerre, on repousse mécaniquement le bassin vers l’arrière, en évitant l’affaissement ventral de la victime.

 

Chez la femme enceinte, ou chez la personne souffrant d'une blessure au thorax, ce « détail » prend toute son importance !

 

 

Précisons enfin que pour éviter la compression de cette veine par le poids des viscères, on adoptera la même position A GAUCHE chez une personne obèse inconsciente.

 

____________________

 

 

Et pour tout ça, je vous rappelle que rien ne vaut la pratique de l’entraînement sous le regard avisé d’un formateur de secourisme.

 

Inscrivez-vous auprès d’une association agréée de Sécurité civile ou auprès des Centres de secours (Sapeurs-pompiers), il en existe forcément près de chez vous !

 

RB

 

 

 

 

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

Pour laisser un message à l'auteur de ce site, c'est ici !

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

NOMBRE DE VISITEURS

 

 

 

 

 

Cliquez pour accéder aux infos...

 

 

 

 

AVIS AUX LECTEURS

 

 Le secourisme évolue au gré des réformes et des recommandations nationales du ministère de l'Intérieur, européennes (ERC) et internationales (ILCOR), tant pour simplifier son apprentissage au plus grand nombre, que pour améliorer la technique et son efficacité pour les victimes jusqu'à leur prise en charge par les équipes de secours spécialisées.

 

Les dernières recommandations relatives à l'unité d'enseignement "Prévention et Secours Civiques de niveau 1" (PSC1) et des données techniques et conduites à tenir en Sauvetage Secourisme du Travail(dans sa version V2.01.2017), sont applicables depuis le 1er février 2017.



Les sujets à jour des dernières recommandations sont indiquées par la mentions : "CONFORME AUX RECOMMANDATIONS OFFICIELLES 2017".

  

RB 

 

Nombreux sont les organismes, publics, associatifs ou privés chargés d’assurer votre protection au quotidien.

 

Professionnels, volontaires ou bénévoles, tous ont en commun de consacrer une partie de leur vie à sauver celle d’autrui.

 

Ne sont évoqués ici que les acteurs de la prévention, de la formation et de l'intervention pré-hospitalière, même s'il va de soi que la "chaîne des secours" comprend aussi l'ensemble du personnel hospitalier dans une continuité indispensable (de nombreux sites spécialisés évoquent les professions y afférentes). 

 

 

En cliquant sur les logos ci-dessous, vous accèderez à un film vous permettant de découvrir une partie des nombreuses activités propres à ces organismes ou métiers de l’urgence.

 

Pour accéder aux sites Internet de ces organismes et en connaître davantage encore, rendez-vous en page "LIENS UTILES".

 

 (Vous êtes vous-même acteur du secours à personne ? N’hésitez pas à me contacter pour proposer, le cas échéant, une vidéo vous paraissant plus représentative, ou plus actualisée de votre activité !)

 

 RB

 

 

 



Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour accéder au site...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir le vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Ici, avec des formateurs de la Croix-Rouge Française, mais de nombreux organismes agréés par l'INRS forment au SST...

 

 

Ciquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...

 

 

Cliquez pour voir la vidéo...